Le Push
Association de poker
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
- Hiver#5 : Félicitations à Dudu, et Greg 38, vainqueurs de leur sit'n'go
Bravo à Kung Fu, grand gagnant du cash game -
- Félicitations à Papalem, grand vainqueur du 6Max
Gros GG à 26Buggy, runner up -
- Prize Pool Hebdo Push Hiver
1er Tournoi Live TPS 150€, 2ème 75€ Winamax, 3ème 50€ Wina, 4ème 25€ wina, 5ème 10€ wina -
- Félicitations à Gerry qui remporte la saison Automne 2019-2020
Bravo à Poussin3 et El Calabraise qui complètent le podium -
Janvier 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Prochains événements
Derniers sujets
» KING5 : la bataille sera royale
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Aujourd'hui à 19:17

» 1ere manche qualif. WCT - Lundi 27 Janvier à 21h
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Aujourd'hui à 18:03

» Spéciale Janvier : jeudi 30 janvier
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Peach Aujourd'hui à 12:10

» Hebdo Hiver#5 : vendredi 24 janvier résultats
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar DUDU Hier à 8:11

» 1ere manche Freeroll A - Lundi 20 Janvier à 21h
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Mar 21 Jan - 11:06

» VOUS N'ETES PAS AU COURANT ?!
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar El_Calabraise Lun 20 Jan - 13:24

» Legends Of Spank #48
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Papalem Dim 19 Jan - 20:32

» Winamax Club Trophy 2020
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar greg Ven 17 Jan - 20:14

» 2 Million Week KO – Une semaine pour vous couvrir d’or
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Ven 17 Jan - 15:21

» Challenge SNG interclubs 2020
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Ven 17 Jan - 12:44

» Hebdo Hiver#4 : jeudi 16 janvier
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Peach Jeu 16 Jan - 21:59

» Challenge MTT Interclubs 2020
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Jeu 16 Jan - 17:55

» Découvrez Winamax avec le championnat Freeroll !
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Jeu 16 Jan - 10:47

» Online Poker iz rigged
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar El_Calabraise Jeu 16 Jan - 10:35

» 1ere manche Champ. A - Lundi 13 Janvier à 21h
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Mar 14 Jan - 15:30

» 6 Max du Push n°5, le Dimanche 12 Janvier 2020
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar El_Calabraise Mar 14 Jan - 14:07

» Hebdo Hiver#3 : vendredi 10 janvier résultats
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Peach Sam 11 Jan - 10:41

» Championnat A : Plus de 300€ de tickets offerts !
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Ven 10 Jan - 20:09

» Aide à la préparation du 6Max 5édition
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar benam Jeu 9 Jan - 10:08

» Super Finale Champ. B - Lundi 6 Janvier à 21h
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar José Mer 8 Jan - 19:48

» Hebdo Hiver#2 : jeudi 2 janvier résultats
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Peach Ven 3 Jan - 9:16

» Tout schuss sur les Winamax Series !
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Mar 31 Déc - 17:08

» Spéciale Décembre : vendredi 27 décembre
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar El_Calabraise Ven 27 Déc - 19:13

» Hebdo Hiver#1 : jeudi 19 décembre résultats
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Peach Ven 20 Déc - 13:05

» SNG Challenge Interclubs - Décembre
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Jeu 19 Déc - 18:47

» MTT Challenge Interclubs - Décembre
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Jeu 19 Déc - 18:46

» [Vidéo] Le Battle Royale avec Adrien Delmas (1/3)
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Jeu 19 Déc - 12:41

» Expresso Santa : C'est tous les jours Noêl !
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Mer 18 Déc - 15:56

» Ligue des Clubs Saison XIV
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Mar 17 Déc - 18:30

» 8e manche Champ. B - Lundi 16 Décembre à 21h
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimepar Wina_Borya Mar 17 Déc - 12:42


Partagez
 

 Pshycologie - Comment jauger ses adversaires

Aller en bas 
AuteurMessage
Veronblack
ITM
Veronblack


Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Empty
MessageSujet: Pshycologie - Comment jauger ses adversaires   Pshycologie - Comment jauger ses adversaires Icon_minitimeVen 28 Sep - 18:24

Écrit par Ed Miller.

Savoir jauger vos adversaires est essentiel au poker. Pour autant, la psychologie seule ne vous permettra pas de déterminer à quels joueurs vous avez précisément affaire. Les mathématiques, encore elles, arrivent heureusement en renfort.


C’est une pratique assez générale que de vouloir analyser rapidement ses adversaires et décider un peu rapidement qu’ils correspondent à tel ou tel type de joueur. C’est à croire que les maniaques hyper agressifs ou les calling stations fourmillent autour des tables de jeu. Il arrive, trop souvent, que certains joueurs s’en remettent uniquement à leurs premières impressions pour cataloguer leurs adversaires quand un peu de prudence serait bienvenue.

Une méthode existe pourtant pour étayer son jugement. Elle consiste à respecter les deux étapes suivantes : formuler une hypothèse puis la valider. Dire d’un joueur qu’il a une lecture fantastique ou qu’il vole systématiquement les pots au bouton, c’est formuler une hypothèse. C’est la première étape. Et elle sera d’autant plus pertinente que vous aurez une bonne expérience du jeu ou un sens aigu de la psychologie.

ACCUMULER LES INDICES

Il faut ensuite vérifier votre conjecture. Pour cela, il faut la mettre à l’épreuve des faits et accumuler les indices. C’est la seconde étape, et c’est grâce à l’observation que vous pourrez vous fier à l’idée que tel joueur possède telle caractéristique.

La question qui vient ensuite concerne l’exploitation des résultats de vos observations. Que faire si un exemple contredit votre hypothèse ? Ou, au contraire, combien de confirmations sont-elles nécessaires pour la tenir pour garantie ? Une branche des mathématiques traite justement de ce sujet. Il s’agit d’un outil extrêmement complexe au nom barbare d’« inférence bayesienne », que seuls les plus chevronnés pourront maîtriser.

Mais, dans le cas qui nous intéresse, c’est le concept qui se cache derrière cette théorie qui nous sera utile. La méthode bayesienne consiste à formuler une hypothèse et à estimer la probabilité pour que cette hypothèse soit correcte, ce calcul s’ajustant au gré des observations. Si le procédé devrait paraître raisonnable au plus grand nombre, il y a de fortes chances pour que certains de ses aspects mathématiques semblent en revanche fortement contre-intuitifs. Prenons un exemple simple qui n’a rien à voir avec le poker.

Supposons qu’un certain virus, que nous appelerons « Virus X », sévisse dans la population au point d’en infecter environ un individu sur 100. Ce virus, qui incube jusqu’à plusieurs années sans révéler le moindre symptôme, a pour effet de colorer subitement en bleu la peau des personnes atteintes. Un test de dépistage vient d’être mis au point par un laboratoire mais il n’est pas encore infaillible. Si tous les porteurs du virus sont bien dépistés, les tests effectués sur les personnes qui ne sont pas contaminées donnent, dans 5% des cas, des résultats positifs. Ce test indique, donc, parmi la population saine, 5% de ce que l’on nomme des faux positifs.

Supposons maintenant que vous effectuiez le test et que – ô horreur ! – le résultat soit positif. Quelle est la probabilité pour que vous soyez vraiment atteint ? A cette question, la plupart des gens répondent 95 %. C’est faux ! Complètement faux, même, puisque la réponse exacte est de … 17 %. Cet écart entre la réponse que guide notre intuition et la réalité provient du fait que les vrais positifs sont rares : environ 1% de la population. C’est ce qui fait que la plupart (83%, en l’occurrence) des gens déclarés positifs sont des faux positifs.

Pour comprendre d’où viennent les 17%, il faut voir que sur une population de 100 individus, il y en aura un qui sera porteur du virus, et donc dépisté comme tel, et environ 5 (plus précisément 5% des 99 qui n’ont pas le virus) qui ne seront pas porteurs mais suspectés de l’être. Grosso modo, seul un positif sur 6 est un vrai positif, d’où les 17%.

PHÉNOMÈNE PEU COURANT

Si les personnes contaminées avaient été plus nombreuses, l’incertitude aurait été moins grande. Mais les personnes réellement atteintes sont rares. Et lorsqu’un phénomène est peu courant, il faut procéder à plus d’une observation pour l’identifier. Ici, puisqu’il est aisé de comprendre qu’on ne peut s’en tenir à un seul test de dépistage lorsque celui-ci est positif, la procédure veut donc qu’on teste une deuxième fois ces personnes déclarées atteintes. Le calcul montre qu’un deuxième résultat positif est alors fiable à 80%. La marge d’erreur est encore importante. Un troisième test positif consécutif indiquerait, cette fois, que vous auriez 98% de chances de finir en schtroumpf.

Il en va de même avec le poker ! La plupart des hypothèses que vous ferez sur vos adversaires seront audacieuses. Vous aurez tendance à leur attribuer des caractéristiques rares dans la population des joueurs. Pour vérifier vos spéculations, prenez le temps de les observer. Mais n’oubliez pas que, au poker, la plupart des hypothèses sont incertaines. Quand quelqu’un relance au turn et qu’il n’y a pas d’abattage, nous ne pouvons être sûrs de ce qui s’est passé. Peut-être le joueur bluffait-il ? Peut-être avait-il la combinaison max ? Ou bien un gros tirage ?

Cette incertitude produit les équivalents des « faux positifs » pour le Virus X. Certains traits sont cependant plus répandus que d’autres. On observe, par exemple, dans une partie live de no-limit à faible enjeu, beaucoup plus de joueurs qui suivent à chaque fois que de joueurs qui bluffent avec un 5-bet préflop. Ces calling-stations, moins rares, sont donc plus rapidement repérables. Pensez-y !
Revenir en haut Aller en bas
http://by-veron.skyrock.com/
 
Pshycologie - Comment jauger ses adversaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Push :: Parlons poker-
Sauter vers: