Association de poker
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Inscriptions partie du jeudi 27.07.2017
par DUDU Aujourd'hui à 7:18

» lLE value cut .....OU... du spew
par Zilou Aujourd'hui à 1:05

» Stacking
par José Hier à 23:41

» BIg Boss Chambéry
par benam Lun 24 Juil - 8:54

» Super Freeroll 100 000 €
par Papa Ours Dim 23 Juil - 21:57

» Discussion autour d'une main
par Papalem Dim 23 Juil - 21:12

» Pokerstars Megastack La Grande Motte
par DUDU Ven 21 Juil - 19:34

» Inscriptions partie du jeudi 20.07.2017
par Papa Ours Ven 21 Juil - 11:45

» Le Prophète des clubs nouvelle formule
par Wina_Benoît Ven 21 Juil - 11:43

» 4e manche Ligue des Clubs - mercredi 19 juillet à 21h
par benam Jeu 20 Juil - 18:35

» [Vidéo] Le Pot-Limit Omaha High-Low avec Alexonmoon (2/2)
par Wina_Benoît Jeu 20 Juil - 17:34

» Blog du Team - Les pros se livrent
par Wina_Benoît Mar 18 Juil - 16:48

Partenaires
 winamax







Partagez | 
 

 Top 5 des clichés sur le foot africain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wina_Antoine
Final Table
avatar


MessageSujet: Top 5 des clichés sur le foot africain   Mer 28 Jan - 13:07

Qui dit Coupe d’Afrique des Nations dit gardiens en bois et problèmes d’arbitrage. Stop aux amalgames !

Chaque CAN a droit à son lot de clichés sur le football africain. Franchement, où est le respect ? L’édition 2015, disputée en Guinée Equatoriale, leur tord le cou.

1. Les gardiens sont mauvais



Dans le Petit Robert, le mot « bourde » a encore pour synonyme « gardien africain ». Messieurs les académiciens, révisez vos classiques : les portiers de la CAN sont souvent sous-estimés. L’Algérien Raïs M’Bolhi, éblouissant au Mondial, a « largement le niveau » pour évoluer dans un bon championnat, selon son coéquipier Carl Medjani. Le Camerounais Fabrice Ondoa, 19 ans, membre du FC Barcelone B, incarne la relève. Et dire que Vincent Enyeama (Nigeria) n’est pas là… On peut toutefois compter sur les fautes de main du Sud-Africain Darren Keet pour perpétuer la tradition.

2. Tous les joueurs évoluent en Europe



Bien sûr, les stars comme Gervinho (Roma), Yacine Brahimi (Porto), Yaya Touré (Manchester City) et Samuel Eto'o (non convoqué, mais qui continue à choisir le onze par téléphone) se sont expatriées, mais ils sont tout de même 77 joueurs à évoluer hors Europe. Des sélections comme l’Afrique du Sud et la Tunisie s’appuient même en majorité sur les locaux. Parce qu’aucun club de Ligue 1 n’en veut ? Hum… Possible. 52 participants à la CAN proviennent de notre championnat, et contrairement à un autre cliché répandu, Rennes n’en fournit qu’un seul (M'Bengue), contre cinq pour Lyon et Bordeaux.

3. L’arbitrage est suspect



Pas au niveau, les arbitres de la CAN ? Aubameyang le sous-entendait avant l’entame du tournoi, en relatant une réunion entre joueurs et arbitres, où ces derniers devaient juger un tacle des deux pieds. « Je leur dis : “C’est donc rouge !”. L’arbitre me répond : “Non, c’est jaune. Ensuite, ça dépend de la vitesse, de l’élan, etc.” Plutôt inquiétant, donc, même si pour le moment aucune erreur flagrante n’a été commise. Cela n’a pas empêché la Fédération de football de Guinée Équatoriale de se plaindre de l’arbitrage dans une lettre envoyée à la CAF. René Girard leur a aussi envoyé un mail. L’habitude, sans doute.

4. Les primes de match posent problème



Avant chaque tournoi, les sélections africaines ont l’habitude de se déchirer sur la question des primes. Au Cameroun, une nouvelle méthode de paiement qui récompense les joueurs les plus souvent convoqués lors de la phase de qualification a été mise en place. Les bons comptes feraient-ils désormais les bons amis ? Presque. Le coordinateur de leur fédération a oublié de régler des factures à l’hôtel et le sélectionneur a dû allonger 5 000 euros pour rémunérer les arbitres d’un match amical de pré-compétition. Heureusement, son portefeuille en croco est toujours plein.

5. Les entraîneurs sont has-beens



À la CAN, on retrouve ces techniciens boudés par l’Europe que sont Le Roy (Congo), Giresse (Sénégal), Finke (Cameroun) et Kasperczak (Mali). Mais Hervé Renard, le coach de la Côte d’Ivoire, il est ringard peut-être ? Pas ses chemises, en tout cas. Et Avram Grant, alors ? L’Israélien est parvenu en finale de Ligue des Champions 2008 avec Chelsea. Ok, Drogba et Lampard faisaient l’équipe mais… officiellement, c’était bien lui l’entraîneur ! Christian Gourcuff (Algérie) jouit d’une belle cote après ses années lorientaises. Il est la preuve que les sélections du continent parviennent à séduire des techniciens à la mode.

Les pages à suivre :

Winamax Sport
@WinamaxSport
Winamax Paris Sportifs

Revenir en haut Aller en bas
 
Top 5 des clichés sur le foot africain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Push :: Winamax :: Le coin des parieurs-
Sauter vers: